La demande a triplé à la Ferme des Cotaies à Warnant

Yves et Anne Cadiat sont débordés. Ils sont tous les jours dans l’atelier pendant 4 à 5 heures.
Yves et Anne Cadiat sont débordés. Ils sont tous les jours dans l’atelier pendant 4 à 5 heures. - DR

On ne chôme pas au numéro 1 de la rue Haute Cotaie, à Warnant-Dreye. Depuis le début de la crise du coronavirus, l’activité de la Ferme des Cotaies s’est considérablement intensifiée. L’atelier-magasin est resté ouvert, en appliquant les mesures de sécurité nécessaires, et la demande des clients a triplé.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct