La fenêtre de sa chambre explosée à Amay: «Ils ont lancé un pavé»

Dans la nuit de samedi à dimanche.
Dans la nuit de samedi à dimanche. - D.R.

Malgré les mesures imposées par le gouvernement, certaines personnes n’ont toujours pas envie de les adopter et les outrepassent. Mais ces personnes ne s’arrêtent pas là puisqu’elles commettent des délits. Dans la nuit de samedi à dimanche, Christine était à son domicile lorsqu’elle a entendu le bruit de projectiles sur sa fenêtre. Cette habitante de la cité Rorive à Amay l’a échappé belle.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct