Des masques plus indispensables que jamais

Des mains à sang à cause des produits hydroalcooliques.
Des mains à sang à cause des produits hydroalcooliques. - D.R.

Les masques qui devaient arriver ce jeudi auraient représenté un sacré soulagement pour un personnel soignant totalement sous pression. « Nous travaillons dans des conditions en effet difficiles », explique Julien Urbain de Binche Soins, qui avait déjà organisé la fabrication de masques pour le personnel soignant dès le début de la crise (près de 4.000 !).

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct