Fraude à l’Inami: Degryse, fixé sur son sort après le confinement

Fraude à l’Inami: Degryse, fixé sur son sort après le confinement

Georges Degryse avait déjà été condamné à deux reprises par la justice liégeoise, notamment pour des faits de détention d’armes de guerre. Ce prévenu était à une époque le compagnon de la sœur d’une victime d’un des assassinats commis dans la cadre des faits de grand banditisme qui ont touché la région liégeoise entre 1998 et 2004.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct