Une Amaytoise violemment attaquée par le chien de son fils

Eglantine et son avocat espèrent que des mesures seront prises.
Eglantine et son avocat espèrent que des mesures seront prises. - A.BT

« Je n’ose plus me promener à Huy. Par deux fois, j’ai croisé mon fils avec son chien et j’ai été terrifiée. Même les autres chiens me font peur désormais… Je ne voudrais surtout pas que quelqu’un d’autre subisse ce que j’ai vécu. C’est ma hantise. »

Le chien qui l’a attaquée.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct