Carlos Ghosn: Renault se constitue partie civile

Carlos Ghosn: Renault se constitue partie civile
Photonews

L’ancien patron de l’alliance Renault-Nissan est soupçonné d’avoir organisé deux soirées d’ordre privé au Château de Versailles, en échange d’une convention de mécénat signée entre la marque au losange et l’établissement qui gère le château.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct