Waremme ne digère pas la suspension d’Angiulli

Raphaël Angiulli.
Raphaël Angiulli. - S.G.

Pour rappel, le joueur, blessé, était présent dans la tribune de Solières et a voulu se rendre au vestiaire pour retrouver ses équipiers au coup de sifflet final. Dans l’énervement qui suivait la fin de cette rencontre rendue nerveuse par la course au maintien, le délégué soliérois s’interposait, saisissait le joueur par la veste, à hauteur de la poitrine et le poussait jusqu’à la barrière.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct