La thèse accidentelle privilégiée pour l’incendie de Jodoigne

La thèse accidentelle privilégiée pour l’incendie de Jodoigne
FB Veronique Decraemer

Un expert judiciaire s’est rendu jeudi matin sur les lieux de l’incendie qui a ravagé le château de Dongelberg, mardi soir, dans l’entité de Jodoigne. Selon son avis préliminaire, un problème électrique pourrait être à l’origine du sinistre, a précisé à l’agence Belga la porte-parole du parquet du Brabant wallon.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct