Fâcheux rapports en état d’ivresse avancée à La Louvière

Victime et agresseur présumé étaient ivres au moment des faits
Victime et agresseur présumé étaient ivres au moment des faits - News Ph. prétexte

Un intéressant procès de mœurs s’est tenu devant le tribunal de Mons. Il met en cause un prévenu, qu’une dame accuse d’avoir violé alors que tous les deux étaient en état d’ivresse avancée. La question que pose le substitut Damien Verheyen est celle-ci : la dame était-elle en état de consentir valablement ou non, à une relation ?

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale à -50% pendant 6 mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct