Courcelles: 5 ans avec un sursis partiel pour Béatrice Latinne

Courcelles: 5 ans avec un sursis partiel pour Béatrice Latinne

Béatrice Latinne était accusée de meurtre, depuis le jour des faits, le 27 juillet 2018, à Courcelles. Lundi, le jury a cependant disqualifié les faits en coups et blessures ayant entraîné la mort de Jean Gillard sans intention de la donner. Une qualification qui entraînait donc une peine maximale de 10 ans de prison, 5 ans en admettant des circonstances atténuantes…

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct