À Soignies, Alphonse quittait sa bijouterie… sans la fermer!

La façade de la bijouterie en 1900.

Ajustez vos horloges, car l’histoire remonte à 1895. Cette année-là, Alphonse Leemans achète un immeuble situé juste en face de la Collégiale de Soignies, au numéro 8 de la Grand-Place (aujourd’hui transformé en nº13), ceci afin d’y ouvrir une horlogerie-bijouterie.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct