Attention à l’arnaque au bout du fil...

Ne transmettez jamais la moindre information bancaire par téléphone, quoi qu’on vous dise
Ne transmettez jamais la moindre information bancaire par téléphone, quoi qu’on vous dise - Belga

Tout commence par un simple coup de fil. Selon les témoignages recueillis, une dame, sympathique, explique qu’elle est fonctionnaire à la commission européenne. Et elle vous appelle parce que vous seriez répertoriés sur une liste de victimes de harcèlement téléphonique. Toujours aussi affable, elle vous demande vos informations bancaires pour pouvoir vous verser de soi-disant dédommagements.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct