Fedasil regrette une série de tweets de Theo Francken

Fedasil regrette une série de tweets de Theo Francken
Isopix

L’ancien secrétaire d’État à l’Asile et la Migration reprend dans cette série de tweets un lien posté par un autre internaute, qui permet de consulter l’appel d’offres Fedasil avec le nom complet de la personne de contact en charge de l’achat. Depuis, cette personne employée par Fedasil a reçu des appels téléphoniques menaçants, selon la directrice de la communication, Mieke Candaele.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct