Sébastien Demorand, juré de «Masterchef» sur TF1, est mort

Sebastien Demorand, Frederic Anton et Yves Camdeborde dans Masterchef.
Sebastien Demorand, Frederic Anton et Yves Camdeborde dans Masterchef. - Isopix

Le critique gastronomique Sébastien Demorand, connu du grand public pour avoir été juré de l’émission « Masterchef » sur TF1, est décédé à l’âge de 50 ans des suites d’une longue maladie, a annoncé mardi la chaîne privée, confirmant une information du Point. Il est décédé « des suites d’une longue maladie à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif » écrit l’hebdomadaire.

« C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la disparition de Sébastien Demorand, ancien juré de MasterChef. Toutes nos pensées vont à sa famille et ses proches », a annoncé TF1 sur Twitter.

Celui qui se définissait sur les réseaux sociaux comme « un chroniqueur bistronomique en pré-retraite » avait commencé sa carrière comme journaliste, comme son frère cadet, Nicolas, qui anime la matinale sur France Inter aux côtés de Léa Salamé.

Sébastien Demorand avait d’abord intégré la rédaction d’Europe 1 avant de rejoindre le guide Gault & Millau, puis le Fooding avant de se faire connaître en 2010 au sein de « Masterchef », aux côtés des chefs Yves Camdeborde et Frédéric Anton. Son look étudié et une certaine excentricité font mouche auprès du public.

Chroniqueur sur RTL, il est aussi connu pour avoir inventé le terme « bistronomie » en 2004, contraction de bistrot et gastronomie, qui a fait florès depuis pour désigner une cuisine à la fois savoureuse et conviviale.

« Les chefs de ce début de millénaire doivent beaucoup à Sébastien Demorand, à sa justesse et à son amour véritable de la cuisine. Il ne se démentit jamais, jusqu’au bout », a commenté mardi au Point Luc Dubanchet, fondateur de la revue culinaire « Omnivore ».

Les stras rendent hommage

Ghislaine Arabian, très proche du célèbre critique culinaire, a déclaré sur CNews : « Ça m’a fait drôle d’entendre ça. On avait l’impression qu’il survolait toujours tout. Il était joyeux, il virevoltait sans arrêt. Vraiment d’apprendre ça, ça m’a choquée. Je ne savais pas qu’il était malade. Et en plus, il avait une telle manière d’appréhender la vie, de la saisir, que je ne peux pas l’imaginer. Ça me fait bizarre. »

Sébastien Demorand était en effet resté très discret au sujet de sa maladie. Carole Rousseau, animatrice de l’emission qui l’avait révélé au grand public de 2010 à 2012, s’exprime aussi : « Je suis en état de choc, extrêmement bouleversée. On s’était parlé en novembre, il m’avait confié avoir des soucis de santé et m’avait donc promis qu’on se verrait en janvier, a-t-elle révélé. Il était extrêmement pudique et ne m’avait donc pas dit de quoi il souffrait. »

Jean-François Piège fait partie de ceux qui sont très touchés par sa disparition. Sur son compte Instagram, l’ancien juré de Top Chef, a salué son camarade : « Pas de mots ce matin, juste une immense tristesse. Salut mon pote, merci pour tout », a-t-il déclaré. Un message déchirant qui a ému les internautes.

Aussi en Monde