Un Hutois et une Engissoise veulent la présidence de Défi Liège

Grégory Vidal de Huy et Julie Leclercq d’Engis
Grégory Vidal de Huy et Julie Leclercq d’Engis - D.R.

Il y a pas mal de changement du côté de chez Défi ces derniers temps. En décembre, le parti avait déjà connu une première révolution : le célèbre président Olivier Maingain avait cédé sa place au député fédéral François De Smet. Après cette grande élection en interne, les militants sont désormais appelés à voter pour renouveler les structures régionales et locales du parti.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct