Rebecq croit au tour final mais se méfie de Namur

Herbecq.
Herbecq. - PN

« Nous avons profité d’un long repos en cette période de trêve », pointait Mathieu Herbecq. « Suite à notre beau parcours en Coupe, nous avions besoin de recharger les batteries. Il est donc capital de se remettre rapidement dans le bain et, surtout, ne pas refaire les mêmes erreurs qu’en début de saison où nous avions connu un retard à l’allumage. »

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct