Habay: enfin la fin d’un long calvaire pour Jonathan Moris

La concurrence est énorme à son poste cette saison.
La concurrence est énorme à son poste cette saison. - J-P.L.

A 24 ans, Jonathan Moris en est à sa 5e saison à Habay-la-Neuve. Si pour cet assistant social les trois premières lui permirent d’accumuler un temps de jeu d’une bonne soixantaine de pourcents, les deux dernières furent bien moins « réjouissantes ». En cause une blessure qui a mis du temps à être détectée et à guérir.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct