Angelo Cantella, le «Monsieur Foot» du Centre s’en est allé

Angelo Cantella, le «Monsieur Foot» du Centre s’en est allé

Il y a des personnes qui par leur personnalité et leurs connaissances marquent une région.

Angelo Cantella faisait partie de cette catégorie.

L’ex-entraîneur de l’US Centre, Anderlues, Morlanwelz (NDLR : avec qui il a décroché une montée historique en P2 voici trois ans) et dernièrement de Manage, avec les U15 interprovinciaux, s’est éteint mercredi à l’âge de 54 ans.

Un choc pour le football du Centre qui perd une de ses plus grandes figures. « Il ne vivait que pour le foot », lance Pascal Cantella, son neveu. « Je n’oublie pas que c’est lui qui m’a lancé, il y a neuf ans, à Anderlues. Pour moi, c’était la référence, c’est lui qui m’a tout appris. Je lui ai toujours dit qu’il devait me donner son disque dur, vu ses connaissances. Il va laisser un grand vide… »

Bruers : « Il restera dans mon Top 3 »

À l’annonce de cette triste nouvelle, les hommages sur les réseaux sociaux ont été nombreux. « Je n’oublierai pas l’année où on a décroché le titre en P3. Pour moi Angelo fait partie de mon Top 3 des entraîneurs. Si ce groupe en est là maintenant, c’est grâce à lui », lance Jérémy Bruers, co-président de Morlanwelz. « Je me souviendrai toujours d’un match à Casteau. On était mené 0-2 et à la mi-temps, Angelo a dit : ne vous inquiétez pas les gamins, papa est là. Il a changé sa tactique et on l’a emporté 3-2… »

Calori : « Un grand Monsieur »

Un coach qui a marqué plusieurs générations de joueurs. « Angelo est le premier entraîneur qui m’a fait jouer au poste de gardien, lorsque j’avais cinq ans », explique Luca Calori, coach de l’URLC B. « Il savait être dur quand il fallait et plus coulant quand il fallait rire. C’était un grand Monsieur. »

Même son de cloche du côté de Carmelo Di Natale qui l’a connu à l’US Centre. « C’était Monsieur foot ! Ce sport, c’était sa vie et quand il passait prendre un café, on ne parlait que de ça ! Je me souviens de lui en tant que T2. Même lorsque nous étions blessés, il était à nos côtés. »

Cicero : « Il va nous manquer »

Depuis quelques mois, c’est du côté des jeunes de Manage qu’il a partagé son savoir. « Avoir une personne comme Angelo à Manage était une aubaine. C’était un passionné et il transmettait son savoir aux plus jeunes. Il va nous manquer… »

La rédaction présente ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Article offert
Nous vous permettons exceptionnellement de lire cet article dans son intégralité pour vous faire découvrir notre nouvelle édition digitale
- 10X plus d'informations régionales sur ce nouveau site -
Chargement
Tous

En direct

Le direct