Edwin «Iddi» Oluoch, fidèle serviteur du club visétois

«
Iddi
» ne se prend jamais la tête.
« Iddi » ne se prend jamais la tête. - SEBASTIEN SMETS

Au gré des performances et des six montées successives, de la P4 à la D1 Amateurs, sans le moindre détour, le club visétois a bien dû évoluer, se développer pour maintenir son niveau d’exigence et de compétitivité.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct