Mission accomplie pour Paul Magnette

Photo News
Photo News - Photo News

C’est donc la temporisation qu’a choisie le roi Philippe. Est-ce à dire que Paul Magnette jette l’éponge et qu’il renonce à la coalition arc-en-ciel qu’il voulait mettre en place ? Non. Le gros désavantage de cette coalition est qu’elle ne dispose que d’une très courte majorité : 76 sièges sur 150. C’est insuffisant pour gouverner durant 5 ans de manière stable.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct