«Je ne porterai jamais un maillot mauve»

Péruwelz B et Wiers vont encore en découdre dimanche.
Péruwelz B et Wiers vont encore en découdre dimanche. - BL

Contrairement à Herseaux et Luingne, Wiers et Péruwelz ont l’habitude de se rencontrer. « Des derbies, j’en ai connu à la pelle », certifie Manu Debliqui, Correspondant Qualifié de Péruwelz. « On peut clairement parler de guerre de clochers pour ces matches. Même pour la rencontre entre les équipes réserves, cette année, il y avait 150 personnes.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct