2/3 de nos communes prêtes à porter plainte

18,6 millions, tel est la somme que quatre anciens managers de Nethys se sont partagée alors qu’ils étaient censés réduire leur salaire. Stéphane Moreau a touché à lui seul 11,6 millions. Un pactole qui fait grincer des dents jusqu’au gouvernement wallon. Ce vendredi, la nouvelle tombait, le gouvernement wallon compte bien se porter partie civile dans ce dossier.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct