Nezer (URSL Visé): «Il ne faut pas s’alarmer!»

Pour sa deuxième saison en Basse-Meuse, Christophe Nezer veut finir dans la colonne de gauche.
Pour sa deuxième saison en Basse-Meuse, Christophe Nezer veut finir dans la colonne de gauche. - M.M.

Désormais érigé en tant que pierre angulaire du jeu bassi-mosan, le grand rouquin est bien placé pour parler des changements qui s’opèrent. « La plus grande différence, qui me vient tout de suite à l’esprit, c’est cet aspect professionnel », narre l’ancien sang et marine.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct