CPAS: gare aux faux démarcheurs

Photo prétexte.
Photo prétexte. - Sudpresse

« Nous venons d’apprendre que des personnes provenant soi-disant du CPAS font actuellement du porte-à-porte pour vendre des chocolats », confie Didier Neyrinckx, porte-parole de l’institution.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct