Le rail belge va tester des trains autonomes

Le rail belge va tester des trains autonomes
Isopix

Plusieurs pays testent déjà l’automatisation du démarrage et du freinage des trains (automatic train operation – ATO). Un machiniste reste cependant présent pour exercer un contrôle, ouvrir et fermer les portes et intervenir en cas d’incident. La technologie est déjà utilisée sur les lignes de métro.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct