La rue Maladrée, à Fleurus, dégradée par le passage de camions

Franca a interpellé la commune.
Franca a interpellé la commune. - M.V.

Franca est l’une des responsables de CB Energy, à Fleurus, et elle en a ras-le-bol de l’état de la voirie. Il faut dire que depuis quelques mois, les camions circulent abondamment dans la rue Maladrée, où l’entreprise est installée, à l’intersection avec la route de Gosselies. Ici, la rue n’est aménagée que sur quelques dizaines de mètres avant de redevenir un chemin de terre.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct