Assises de Roisin: «Capable ne veut pas dire coupable»

Assises de Roisin: «Capable ne veut pas dire coupable»
EG

Pour l’avocat, l’accusation présente une bagarre mortelle, qui s’est déroulée sur la Grand-Place de Mons, comme un épouvantail. En juin 2014, Arabe Wislet avait été passé à tabac par plusieurs jeunes. Parmi eux, il y avait un mineur, renvoyé en correctionnelle pour des coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct