«Avant on était isolés, maintenant méprisés»

«Avant on était isolés, maintenant méprisés»
Kim Foucart

Erquelinnes avait le vent en poupe il y a un an de ça. Ces dernières années, elle s’est développée économiquement et n’a pas hésité à lancer d’autres projets qui s’inscrivent dans ce mouvement d’ouverture de la ville. Une ville frontalière, de passage, traversée par des lignes ferroviaires et de nombreux véhicules. Elle est en plein essor. Le zoning de la route de Mons en est la preuve.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct