Lena, d’Arlon, perd son mari... et le droit de vivre en Belgique

Lena, accompagnée de sa fille, n’a plus le droit de travailler et d’être couverte par une mutuelle
Lena, accompagnée de sa fille, n’a plus le droit de travailler et d’être couverte par une mutuelle - N.D.

« Je suis originaire de la commune de Mossoró qui se situe à 300 kilomètres de la capitale de l’état, Natal (NDLR : au nord-est du Brésil). C’est dans mon pays d’origine que j’ai rencontré mon premier mari. On a fait reconnaître notre mariage en Belgique en 1988. Nous avons eu deux enfants : Faouwna (27 ans) et Loïc (29 ans) », explique la Brésilienne.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct