«Mentalement, elle est moins fragile»

Oriane Janes (12 ans) habite à Guelff dans la commune de Messancy. « Avant cela, nous vivions à Liège puis à Marbehan », explique la pongiste. « Depuis septembre, je suis élève à l’Institut Cardijn Lorraine de Differt en première secondaire. J’ai deux petites sœurs. Sportivement, je joue au tennis de table depuis cinq ans. J’ai passé quelques années à Messancy.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct