A Seraing, le PTB dénonce, mais il en profite aussi

Tchantchès remet les pendules à l’heure.
Tchantchès remet les pendules à l’heure. - S.P.

« Awè valet Tchantchès, ton cama Damien aime bien nous critiquer, hein, m’explique un autre cama serésien. Mais quand le PTB demande et obtient à plusieurs reprises la maison communale de quartier du Haut Pré à titre gratuit, ou bien l’école des Six Bonniers à des prix réduits, pour y organiser ses activités, là on ne l’entend pas, hein valèt ? »

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct