Un Couvinois risque un an pour documents pédopornographiques

Tombé dessus «
par hasard
».
Tombé dessus « par hasard ». - ILLU/D.R.

Le prévenu a été identifié et dénoncé aux autorités belges par la police fédérale suisse qui balaye régulièrement des réseaux de partage de documents. «Lors de la perquisition, il a fait des aveux spontanés. Derrière chaque fichier se cache un enfant victime», a précisé le parquet de Namur.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct