La commission de vigilance casse une décision du PS anderlusien

Une toute petite victoire...
Une toute petite victoire... - FB

Ce n’est pas un secret : la situation politique à Anderlues est quelque peu compliquée et, parmi le conseil communal, les tensions sont vives. Particulièrement entre le bourgmestre PS Philippe Tison et le quatuor socialiste composé des échevins Rudy Zanola et Michaël Guyot et des conseillers Guglielmo Pastorelli et Nathalie Gourmeur.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct