«Financièrement, on ne peut pas…»

L’ancien bourgmestre de Koekelberg, Philippe Pivin (MR), s’inscrit en faux contre cette assertion du porte-parole de Catherine Moureaux consistant à affirmer qu’il ne s’agirait pas d’une grande première : « Il y a déjà eu du personnel détaché des communes. On avait fait un transfert, mais c’était une secrétaire, secrétaire, une dactylo !

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct