«Le Superbiker, c’est notre Tour de France»

Lionel Derrider arrive à Mettet affûté.
Lionel Derrider arrive à Mettet affûté. - Supermotography

Depuis que Sébastien Soyeurt a troqué son cuir contre une combinaison ignifugée (avec le même talent, d’ailleurs), c’est sur les épaules de Lionel Derrider que repose, désormais, la mission de « meilleur pilote régional au Superbiker ».

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct