Romeo Fiorentino rêve de finale au Superbiker de Mettet

Romeo Fiorentino, un mélange d’ambition et d’humilité.
Romeo Fiorentino, un mélange d’ambition et d’humilité. - D.R.

C’est un jeune homme calme, bien dans ses pompes et doué. À 19 ans, cet étudiant en mécanique monte en puissance dans le domaine de la Supermoto. Selon le principe que les chiens ne font pas de chats, le fils du quadruple vainqueur du Superbiker a hérité du sens de la glisse, des freinages tardifs, des trajectoires tendues et des bagarres en peloton de son champion de paternel.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct