Mustapha Iken sera fixé sur son sort le 20 novembre

Mustafa Iken et son avocat, Me Mathieu Simonis.
Mustafa Iken et son avocat, Me Mathieu Simonis. - TVA

Mercredi dernier, le Premier substitut du procureur du Roi, Renaud Xhonneux, avait requis des peines lourdes à l’encontre de Mustapha Iken et consorts. L’évadé de Lantin, repris en mars 2018, risque effectivement 7 années de prison supplémentaires.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct