3.000 fichiers pédopornographiques trouvés chez un Plombimontois

Il prenait du plaisir à regarder des enfants sexuellement agressés.
Il prenait du plaisir à regarder des enfants sexuellement agressés. - Photo News

Un trentenaire, habitant Plombières, a comparu mercredi devant le tribunal correctionnel d’Eupen pour la détention et le partage de fichiers à caractère pédopornographique.

C’est une dénonciation, par une entreprise américaine spécialisée dans la lutte contre la pédopornographie qui est à l’origine du dossier.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct