«Ma célébration? C’est pour ceux qui ne croyaient pas en moi»

Antoine Bernier.
Antoine Bernier. - APO

Dans le bus du retour ce vendredi après-midi, Antoine Bernier est fatigué. « Le voyage a été long et on a démarré de l’hôtel à 8h du matin », explique le Dinantais qui ne cesse de repasser les images de la victoire historique de son équipe de Dudelange à Nicosie (3-4), une première au Grand-Duché. « Je ne réalise pas encore en fait.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct