Incendie à Francorchamps: «Après moi, il n’y aura plus rien»

Le hall de stockage de la S.A. René Libert à Francorchamps, encore fumant ce lundi.
Le hall de stockage de la S.A. René Libert à Francorchamps, encore fumant ce lundi. - S.M.G.

La thèse de l’incendie criminel se confirme à plusieurs sources, pour les installations de l’entreprise René Libert, active dans le négoce du bois portes, escaliers, bois de recouvrement…, à Francorchamps.

L’incendie à la scierie René Libert à Francorchamps, dimanche après-midi.

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct