D2: le spectacle n’était pas au rendez-vous à Rebecq

D2: le spectacle n’était pas au rendez-vous à Rebecq
RUSR

REBECQ 0

COUVIN 2

Les buts : 76e Deppe N. (0-1), 84e Kodija (0-2).

Rebecq : Lahaye, Mucci, Delsanne, Leemans, Ngiamba, Herbecq, Rosy (87e Piret), Chalal (62e Meerpoel), Wallaert, Niangbo, Pajaziti (78e Poto Mees).

Couvin : Eugène, Broyer (46e Pessleux), Lella, Hallaert, Sirat, Wackers, Charlier, Deppe N. (87e Deppe Q.), Gonel (60e Kodija), Pratz, Lorenzon.

Cartes jaunes : Defresne, Rosy, Charlier, Lella, Wackers, Herbecq, Kodija.

Arbitre : M. Louai.

Ce dimanche après-midi, le spectacle n’était pas au rendez-vous du côté de Rebecq. Au terme d’un match assez fermé et sans beaucoup d’occasions, les Rebecquois ont subi une troisième défaite en quatre rencontres. Mais les Brabançons pouvaient s’en vouloir car, même s’ils n’ont pas développé un grand football, ils ont toutefois hérité de quelques occasions intéressantes en première période, sans parvenir à en mettre une au fond. Cela avait le don de grandement frustrer Dimitri Leurquin, l’entraîneur qui a remplacé Frédéric Stilmant (qui était présent lors de ce match) comme T1 il y a quelques semaines. « On a fait une première période comme on devait la faire », expliquait-il.

« On devait réagir en hommes »

« On a été solide et on a eu 4 ou 5 occasions. On devait en planter au moins une. Pourtant, à la mi-temps, rien n’était mal fait, on était encore totalement dans le match. J’avais demandé qu’on continue ainsi et qu’on garde nos principes de jeu. On n’a pas été mis en difficultés même si on jouait moins bien. Mais on a subi un coup du sort avec ce goal encaissé d’une magnifique frappe des 30 mètres (ndlr. du Couvinois Nicolas Deppe) en pleine lucarne. On a ensuite essayé de réagir mais on sentait qu’on avait pris un gros coup sur la tête. Cela ne devait pas arriver. On devait réagir en hommes. On devait y aller. Il y a des leaders sur le terrain et là, ils ont un peu manqué. Ils devaient relever la tête. »

Wallaert héritera pourtant d’une belle occasion mais sa tête plongeante sera magnifiquement repoussée par le gardien de Couvin. Dans la foulée, Rebecq rendait définitivement les armes, suite à un contre de l’ailier droit Kodija. « Maintenant, il ne faut pas que l’équipe tombe dans le négativisme ou doute car il y a beaucoup de bonnes choses. On propose du contenu intéressant mais cela ne se remarque pas encore au niveau comptable. »

Le week-end prochain, Rebecq tentera de se relancer face à Durbuy.

Vincent Miller

Lou Wallaert aurait mérité un petit but pour sa belle prestation

Dimanche, Septembre 15, 2019 - 22:57

5 Lahaye : s’il ne peut rien sur le premier but, il peut mieux fermer l’espace entre lui et son poteau gauche sur le second goal.

5,5 Mucci : défensivement correct, il n’a pas toujours été heureux dans ses relances vers l’avant.

5 Delsanne : des pertes de balle très dangereuses en première période. Il a resserré son jeu après la pause.

6 Leemans : il a pris un paquet de ballons derrière.

6 Ngiamba : quelques débordements très intéressants sur son flanc gauche.

5 Herbecq : un peu lent dans ses prises de décision, on attendait plus de sa part.

5 Rosy : la bataille du milieu de terrain aura été très compliquée pour lui.

6 Chalal : quelques beaux débordements et du danger apporté mais il a été vite remplacé.

6,5 Wallaert : le Rebecquois le plus dangereux. Il aurait mérité de marquer un but.

6,5 Niangbo: l’ailier gauche délivre deux assists à Chalal et Pajaziti en fin de première période mais à chaque fois, ceux-ci ont été mal négociés.

4,5 Pajaziti: un gros raté sur une passe en retrait de Niangbo. Il n’a pas beaucoup pesé sur la défense de Couvin.

Remplaçants

5 Meerpoel : son entrée au jeu n’a pas eu d’incidence sur la rencontre.

NC Poto Mees, Piret.

V.M.

Article offert
Nous vous permettons exceptionnellement de lire cet article dans son intégralité pour vous faire découvrir notre nouvelle édition digitale
- 10X plus d'informations régionales sur ce nouveau site -
Chargement
Tous

En direct

Le direct