Boris Penninck (Charleroi) apprécie Liège

Boris Penninck voulait revivre le haut niveau.
Boris Penninck voulait revivre le haut niveau. - Belga

À Charleroi, le destin a rattrapé le pivot carolo avec l’arrivée, remplaçant Lynch, de Niksa Bavcevic qui lui rappela dès son arrivée. «  On se connaît, tu n’avais pas voulu venir travailler avec moi…  ». Penninck : «  Je lui ai répondu que j’étais plus jeune

Découvrez l'abonnement numérique La Capitale pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Capitale pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct