Schillings, Karatas, Muaremi: des gamins face au défi visétois

Schillings, Karatas, Muaremi: des gamins face au défi visétois

Quand un club gravit les échelons, sa direction doit savoir ce qu’elle veut. Soit espérer le maintien, soit s’installer dans le ventre mou, soit nourrir des ambitions plus élevées. Et forcément le recrutement sera tributaire du projet. L’URSLV a décidé de construire. Guy Thiry l’a annoncé sans ambiguïté, il vise la D1 Amateur endéans les deux ans.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Capitale ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct